Nos Conseils pour votre Santé

Les IST, il faut en parler !

Les Infections Sexuellement Transmissibles peuvent être un sujet délicat à aborder mais il ne faut pas hésiter à en parler à un professionnel de santé (médecin traitant, biologiste médical, pharmacien, centres spécialisés,...). Pour vivre sereinement, vivons dépister !
lundi 6 mai 2019

Une IST qu'est-ce que c'est ?

Une IST est une Infection Sexuellement Transmissible. Elle est provoquée par des virus (VIH, hépatites B, C, A, herpès, papillomavirus) des bactéries (chlamydia, gonocoque, syphilis), ou des parasites (Trichomonas vaginalis). Celles-ci se transmettent lors des relations sexuelles.

Une IST peut provoquer des symptômes très visibles, mais également passer inaperçue. A savoir q'une IST se transmet très facilement. Il est possible d'avoir contracté une IST et de la transmettre sans le savoir. Malgré que la  plupart des IST se soignent très bien, elles ne guérissent pas seules. Et si elles ne sont pas traitées, elles peuvent entraîner des complications parfois graves. Si vous avez le moindre doute suite à un rapport sexuel non protégé, un test de dépistage peut vous être proposé sans ordonnance et sans rendez-vous au laboratoire. Les tests de dépistage VIH se font sans rendez-vous et sont entièrement gratuit.

N’oubliez pas de prévenir votre ou vos partenaires. Ils pourront ainsi également faire un test de dépistage et prendre un traitement si besoin.

Quand dois-je me faire dépister ?

  • Lors d’une relation stable et régulière avec le/la même partenaire avec le souhait de ne plus se protéger
  • Après une prise de risque (rapport non protégé)
  • Pour savoir, tout simplement, et peut-être se rassurer.
  • Lorsqu’une grossesse est envisagée

Vous pouvez demander conseil à votre Biologiste Médical. N'hésitez pas à le sollicitez !

Comment attrape-t-on une IST ?

Toutes les IST se transmettent par contact sexuel (pénétration anale et vaginale, fellation et cunnilingus). Le risque de transmission est d’autant plus grand si l’acte est traumatique et qu’il y a présence de sang.

Elles peuvent également toutes se transmettre de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou lors de l’accouchement.

Le VIH, les hépatites B et C et la Syphilis peuvent aussi se transmettre par voie sanguine, notamment lors du partage de seringue pour l’injection de drogues intraveineuses. Ne partagez pas non plus votre matériel de toilette (brosse à dents, rasoir, coupe-ongles) car le virus de l'hépatite est très résistant.

Attention : pour la Syphilis, l’herpès génital et le Papillomavirus, il y a également un risque de transmission par contact direct avec les lésions de la peau et des muqueuses.

Comment puis-je me protéger pour les éviter ?

D’une manière générale, le meilleur moyen pour se protéger contre les IST est l’utilisation du préservatif. A noter qu’un carré de latex peut être utilisé lors du cunnilingus et anulingus. De nombreuses IST se transmettent également par le sang. En cas d’usages de drogues, utilisez du matériel d’injection à usage unique et ne partagez surtout pas une seringue. Pour certains virus (de l’hépatite B, l’hépatite A et le papillomavirus), il est possible de se faire vacciner. Parlez-en à votre médecin.

Enfin, souvenez-vous que d’autres contraceptions (pilule, spermicides, stérilet….) ne protègent pas des IST.

Référence : rédigé par le comité scientifique du groupe LBI (Laboratoire Biologie Indépendant)

Retour
preservatifs-colores