Mon Parcours grossesse au laboratoire

Quels examens pendant ma grossesse?

Votre biologiste médical est présent pour vous accompagner tout au long de votre parcours grossesse.

Demandez votre rendez-vous gratuit en contactant l'accueil de votre laboratoire.

Durant votre grossesse, différents types d'examens de biologie médicale vont vous être demandés.

Nous allons vous donner ici leurs utilités et leurs intérêts.

Les sérologies infectieuses

Les maladies dépistées peuvent passer inaperçues, et peuvent être transmises à votre bébé, d'où l'importance de les dépister précocément.

  • la Toxoplasmose : maladie parasitaire, non contagieuse, provoquée par la consommation d'aliments contaminés (viande mal cuite, fruits et légumes crus mal lavés). Les chats peuvent également être porteurs du parasite et contaminer l'entourage. En l'absence d'immunisation, le dépistage sérologique mensuel est réalisé.
  • la Rubéole : maladie virale, provoquant fièvre et éruption cutanée. En l'absence d'immunisation, un dépistage mensuel est réalisé jusqu'à 18 SA (Semaines d'Aménorrhées). Une vaccination pourra vous être proposée après l'accouchement.
  • VIH : Sérologie non obligatoire mais conseillée. A ce jour, aucun traitement ne permet de guérir de cette infection.
  • la Syphilis : maladie sexuellement transmissible causée par une bactérie. Si elle est détectée, un traitement antibiotique permettra de vous traiter efficacement.
  • Hépatite B : maladie virale touchant le foie. La transmission du virus au bébé peut avoir lieu au moment de l'accouchement. Si vous êtes porteuse du virus un traitement pourra être discuté pendant la grossesse et une sérovaccination (c'est-à dire l'injection d'anticorps dirigés contre l'Hépatite B) de l'enfant sera réalisée à la naissance pour le protéger.

LES SÉROLOGIES INFECTIEUSES
LE DIABÈTE GESTATIONNEL

Le Diabète Gestationnel

C'est un diabète (augmentation de la quantité de sucre dans le sang) débutant ou diagnostiqué pour la 1er fois au cours de la grossesse. Le traitement permet d'éviter des complications chez la mère et l'enfant.

  • la Glycosurie : chaque mois une recherche de sucre dans les urines est réalisée. Un résultat positif peut être révélateur d'un diabète gestationnel et nécessiter une confirmation par prise de sang.
  • HGPO (Hyperglycémie provoquée par voie Orale) : cet examen est réalisé chez les femmes présentant un risque de diabète gestationnel entre 24 et 28 SA. Cela consiste en l'absorption d'une quantité standard de glucose (75g), puis d'un dosage de la glycémie par prise de sang à 1 heure et 2 heure après l'ingestion. Une glycémie à jeûn sera également dosée au préalable. Une seule valeur de glycémie égale ou supérieure aux seuils définis suffit à diagnostiquer un diabète gestationnel.

Protéinurie

Examen d'urine qui recherche la présence de protéines dans celle-ci. La concentration de protéines à ne pas dépasser est de 0.3g/24h. En tant normal les urines ne devrait pas en contenir. La présence de protéines dans les urines peut être le signe d'une prééclampsie : pathalogie grave de la grossesse associant une hypertension, des maux de tête, une prise de poids rapide ou encore des oedèmes.

Dépistage d'une infection ou d'une colonisation urinaire

La présence de bactéries dans les urines d'une femme enceinte nécessite un traitement antibiotique même en l'absence de symptômes afin d'éviter l'évolution vers une infection urinaire haute (ou pyélonéphrite).

Cette recherche se fait mensuellement par bandelette urinaire (ou BUà partir du 4ème mois de grossesse. Si elle est positive ou chez les femmes à risque d'infection urinaire, un examen cytobactériologique des urines (ou ECBU) doit être réalisé au laboratoire.

Dépistage de la trisomie 21

Toute femme enceinte peut si elle le souhaite réaliser un dépistage de la trisomie 21. Cette anomalie chromosomique est l'une des plus fréquentes, elle concerne environ 1 grossesse sur 400.

  • le dépistage combiné du 1er Trimestre : il évalue la probabilité que le foetus ait ou non une trisomie 21. Ce risque est calculé en tenant compte des données de l'échographie du 1er trimestre, des marqeurs sériques maternels (dosés par une prise de sang entre 11 et 13 SA) et de votre âge. Le chiffre du risque est transmis à votre médecin. Il permettra de vous situer parmis 3 groupes :
    • risque inférieur à 1/1000 : le dépistage s'arrête là.
    • risque compris entre 1/1000 et 1/51 : un test complémentaire vous sera proposé pour préciser le risque > vous réaliserez le DPNI.
    • risque supérieur ou égale à 1/50 : un examen diagnostique est proposé par amniocentèse ou choriocentèse.
  • le dépistage prénatal non invasif (DPNI) : permet de rechercher l'ADN foetal dans le sang maternel, il s'effectue donc par une simple prise de sang. Si le test est négatif, le test n'a pas détecté de trisomie 21. Si les test est positif, la présence de la trisomie 21 est possible, mais il sera nécessaire de le confirmer par un examen diagnostique.
Femme enceinte contenu site web (756 × 1200 px) (2)

Portage Streptocoque du groupe B

Le Streptocoque B est une bactérie pouvant se trouver dans le vagin de certaines femmes sans provoquer de symptômes.

Elle peut cependant être responsable d'infections graves chez le bébé s'il s'infecte au moment de l'accouchement.

Sa recherche s'effectue entre 34 et 38 SA grâce à un prélèvement vaginal. Si celle-ci est positive, un traitement antibiotique vous sera administré pendant l'accouchement.

GROUPE SANGUIN

Groupe sanguin et Recherche d'Agglutinines Irrégulières (ou RAI)

S'il n'est pas connu, votre groupe sanguin sera déterminé en début de grossesse. Il comporte le système A, B et O et le système rhésus.

  • RAI

Les femmes dont le groupe sanguin est rhésus négatif (A-, B-, AB- ou O-) sont à risque de développer des anticorps (dits "agglutinines irrégulières") dirigés contre les globules rouges de l'enfant qu'elles portent si celui-ci est de rhésus positif.

Les conséquences peuvent être graves pour le bébé, de ce fait, chez les mères de rhésus négatif, la recherche d'agglutinines Irrégulières (RAI) est réalisée tous les mois durant la grossesse.

  • Génotypage Rhésus D foetal

La détermination du rhésus du bébé à partir du sang maternel (simple prise de sang) est proposée aux femmes dont le groupe sanguin est rhésus négatif à partir de 11 SA.

Si le bébé est de rhésus négatif, il n'y a aucun risque et il n'y aura pas d'autres examens.

Si le bébé est de rhésus positif, la maman aura une prise en charge adaptée.

Votre Biologiste est là pour vous conseiller et vous accompagner